J’ai commencé mon tout premier blog lafilledanslalune.fr en 2017 et à l’époque je ne connaissais absolument rien à ce sujet ! Pour apprendre comment créer un blog, j’ai donc dû passer du temps à me renseigner sur Internet. Aujourd’hui, j’ai quatre blogs sur des thématiques différentes, je travaille également pour d’autres blogs en tant que rédactrice web SEO. D’ailleurs si vous aussi ce métier freelance vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir la formation que j’ai suivie. Si vous désirez commencer un blog, voici donc les différentes étapes à suivre.

Pourquoi créer un blog ?

Avant même de démarrer, vous devez vous demander : pourquoi créer un blog ? Il peut y avoir différentes raisons : pour gagner de l’argent, pour partager votre passion, pour améliorer vos compétences en rédaction, etc.

Un blog est un excellent moyen de vous exprimer et aussi un moyen fantastique de partager des informations avec les autres. Et vous pouvez même gagner de l’argent en le faisant ! Mais avez-vous le rêve de quitter votre emploi à temps plein ? Celui de passer plus de temps avec votre famille ou d’économiser pour vos prochaines vacances ?

Approfondissez ces questions afin de comprendre vos objectifs.

Choisissez la niche de votre blog

Votre blog doit être consacré à un domaine, la musique, le marketing, la cuisine, la danse, etc. Vous pouvez bloguer sur une quantité infinie de choses. Si vous désirez gagner de l’argent avec votre blog, essayez de trouver un domaine que vous comprenez et de résoudre un problème pour vos lecteurs, un problème pour lequel ils sont prêts à dépenser de l’argent. Qu’est-ce qu’ils cherchent ? De quoi ont-ils besoin ? C’est pour cela, qu’il est important que vous connaissiez le sujet. Vous êtes beaucoup plus susceptible de comprendre les difficultés d’un groupe spécifique si vous les avez rencontrées vous-même. Mais n’oubliez pas de choisir un sujet qui vous intéresse réellement, sinon vous en aurez vite marre d’écrire et vous abandonnerez rapidement.

Choisissez un nom de blog

Auparavant, il était possible de remonter dans les classements de recherche Google avec des noms de domaine de mots clés exacts tels que ordinateurportable.com, mais aujourd’hui ça ne fonctionne plus.

Et attention, si votre objectif est trop restreint et que vous perdez soudainement la passion de votre niche ou que vous manquez d’idées de sujet, vous serez coincés avec votre nom de domaine.

Choisissez un nom plus large. Un blog de cuisine ne doit pas nécessairement contenir le mot « cuisine ».

Beaucoup de gens préfèrent utiliser leurs propres noms pour leurs blogs (comme celui-ci). Les domaines personnels sont plus flexibles que ceux basés sur une niche particulière.

Enregistrez votre domaine auprès d’un hébergeur

Maintenant il est temps de commencer à rendre votre blog visible sur internet. Pour que les internautes puissent accéder en ligne à votre blog, il faut que vous choisissiez un hébergeur pour stocker votre site sur un serveur afin que les gens puissent y accéder en ligne.

Les performances de votre blog dépendront fortement de cet hébergeur, il faut donc bien le choisir. Il doit non seulement s’intégrer à votre CMS (WordPress la plupart du temps), maintenir votre site opérationnel sans interruption et assurer sa sécurité. Vous pouvez choisir l’hébergeur écoresponsable PlanetHoster. Cet hébergeur canadien disposant d’infrastructures au Canada et en France associe d’excellentes performances à une vision de l’hébergement plus écologique.

Installez un CMS

L’étape suivante consiste à choisir un CMS. Qu’est-ce qu’un CMS ? CMS signifie Content Management System, c’est un système de gestion de contenu. C’est lui qui vous permettra d’écrire, de personnaliser et de publier vos articles de blog. Il existe plusieurs plateformes de blogs payantes et gratuites.

La plupart des gens gèrent leurs blogs sur WordPress. WordPress existe en 2 versions : .com et .org.

WordPress propose également plusieurs plugins gratuits, thèmes et diverses façons d’étendre les fonctionnalités de votre blog. Vous n’avez pas non plus besoin de connaissances en codage pour commencer. Avec la plupart des hébergeurs, il vous suffit d’installer WordPress en un clic et vous êtes redirigé vers votre tableau de bord WordPress. Cependant, avant de commencer, vous devez connaître la différence entre les versions .com (gratuite) et .org (payante) de WordPress. Je vous conseille de choisir directement la version payante. WordPress.org vous donne une liberté totale pour télécharger des outils et des thèmes à partir de différentes plateformes. Avec cette version, vous pouvez personnaliser entièrement la conception de votre blog.

La version .com présente des options limitées. Vous vous retrouverez avec un nom du style monsite.wordpress.com, et si vous souhaitez utiliser un nom personnalisé, vous devrez payer un supplément. De plus, vous ne pourrez pas télécharger de plugins et de thèmes en dehors de WordPress.

Choisissez un thème WordPress

Une fois que vous commencerez sur WordPress, vous vous retrouverez avec les thèmes WordPress par défaut Twenty Seventeen, Twenty Sixteen. Vous pourrez le personnaliser grâce au menu à gauche. Il peut être utilisé pour se familiariser avec le CMS.

N’oubliez pas que le design de votre blog doit refléter ce que représente le blog. De plus, la navigation doit être facile si vous voulez que les internautes restent sur votre blog.

De nombreux thèmes de blog gratuits sont disponibles sur WordPress, mais leurs options sont souvent limitées.

Pour choisir un nouveau thème, allez dans la colonne de gauche vers Apparence> Thèmes et installez un thème WordPress gratuit. L’autre possibilité est de vous diriger vers un site Web de thème premium comme Elegant Theme et en acheter un puis l’installer sur votre blog.

Vous pouvez tout à fait commencer votre blog avec un thème gratuit et le changer pour un payant plus tard. Si vous êtes prêt à investir dans un thème payant, je vous conseille DIVI. N’hésitez pas à lire l’article que j’ai rédigé à ce sujet. Vous pouvez totalement personnaliser ce thème ou choisir parmi les nombreux templates si vous préférez. De plus, en l’achetant une seule fois, vous pourrez l’utiliser sur autant de blogs / sites que vous voulez.

Divi WordPress Theme

Installer des plugin WordPress

Puisque WordPress est open source, vous pouvez personnaliser votre site de nombreuses façons sans même avoir besoin de notions de codage. Profitez des nombreux plugins WordPress. Un plugin est un outil qui s’intègre à votre site Web et étend ses fonctionnalités.

WP Rocket - WordPress Caching Plugin

Il peut être tentant d’en installer une multitude, vous en retrouverez en cliquant dans la colonne à gauche de WordPress sur Extension. Cependant, il n’est pas recommandé d’en ajouter en trop grand nombre car ils risquent de ralentir votre site. Voici quelques indispensables :

  • Yoast SEO à installer en priorité ! Tout d’abord, il vous aide à être bien référencé sur Google même si vous ne connaissez strictement rien en SEO. Ce plugin vous permet de gérer votre sitemap, votre fichier robots.txt, les titres de page, les métadescriptions, etc. Ne vous inquiétez pas, toutes ces notions viendront au fur et à mesure. Il existe une version gratuite et une version payante de Yoast SEO, mais la version gratuite offre suffisamment de fonctionnalités.
  • WP Rocket est un plugin de vitesse de site tout-en-un destiné à optimiser la vitesse de votre site qui peut tout faire, de la réduction de HMTL, CSS et JavaScript, à l’intégration à votre CDN, à la réduction du gonflement de la base de données, etc. S’il n’est pas gratuit, c’est certainement l’un des meilleurs. Vous pouvez vous lancer avec WP Rocket pour 49 $ / an. J’avoue qu’au début je ne me suis pas préoccupée de la vitesse de mon site, mais dès que j’ai optimisé les images, le cache, je me suis rendu compte d’une nette augmentation de mon nombre de visites sur mon blog. Donc intéressez-vous-y dès le début.
  • Broken Link checker vous permet de repérer les liens cassés et les images manquantes, ce qui est très pratique quand on a un certain nombre d’articles et qu’on n’a pas le temps de vérifier que les liens sont toujours valides.
  • Akismet Anti-Spam évitera à votre blog les nombreux commentaires indésirables qui arrivent tous les jours.
  • Wordfence Security pour la sécurité de votre site. Il y a quelque temps, je me suis retrouvée avec l’un de mes sites piraté. Résultat, la plupart des personnes qui cliquaient sur les liens vers mon blog tombaient sur une publicité pour un téléphone… J’ai pas mal galéré pour me sortir de ce problème et j’ai trouvé ce plugin qui a sauvé mon site. Depuis, je l’ai installé sur tous les autres.

Si vous choisissez d’utiliser DIVI, vous aurez gratuitement un plugin pour créer et gérer vos formulaires d’inscription à votre mailing-list ainsi qu’un plugin pour les partages sociaux.

Pour optimiser au mieux votre site pour le référencement, il vous faudra d’autres outil pour compléter Yoast SEO (pour la recherche de mots clés, etc.). Je vous conseille l’outil SEO très complet SEMrush. Pour en savoir plus sur SEMrush, je vous laisse lire mon article à ce sujet.

Comment créer un blog rentable ?

Et voilà, vous avez créé votre blog ! Il ne vous reste plus qu’à créer vos pages et vos articles !

Pour monétiser votre blog, je vous donne RDV sur mon article gagner de l’argent avec un blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *