Les pages de vente sont des pages de votre site Web créées dans un but précis : vendre votre produit ou vos services, que ce soit des cours en ligne, des produits physiques, des logiciels ou encore du coaching. Vous voulez faire une page de vente qui convertit ? Alors, comment convaincre un nouveau visiteur de votre page de vente que votre produit correspond à ce dont il a besoin ? Vous n’avez pas besoin d’être un rédacteur expert ou un spécialiste du marketing pour y parvenir. Vous devez simplement savoir quels sont vos clients potentiels, quels problèmes vous résolvez, puis proposer votre offre dans un langage clair. Et pour atteindre un fort taux de conversion, il est nécessaire d’ajouter sur votre page les bons éléments qui vous aideront à attirer l’attention du lecteur et à la garder !

Titre qui attire l’attention

Vous n’avez que quelques secondes pour attirer l’attention de vos prospects. Et la première chose qu’ils verront en arrivant sur votre page de vente sera le titre. Par conséquent, il doit leur parler et leur donner envie de poursuivre la lecture. Un bon titre indique au prospect ce que votre produit fera pour lui. Les titres qui vont au cœur de ce que veut vraiment votre public cible inciteront non seulement vos visiteurs à vouloir en savoir plus, mais les convaincront également qu’ils ont besoin de votre produit.

SI vous désirez inclure le nom de votre produit en haut de la page, n’oubliez pas d’ajouter un sous-titre. En effet, les noms de produits ne sont pas toujours descriptifs de ce dont il s’agit réellement. Ils n’expliquent pas à qui ils s’adressent ni ce que le client apprendra exactement. C’est là qu’intervient le sous-titre qui donne un aperçu plus approfondi de ce qu’il peut attendre du cours.

Texte qui montre la valeur de votre produit

Après le titre, il vous faut transmettre la valeur de ce que vous vendez. Expliquez votre offre avec clarté tout en restant persuasif. Parlez à votre public cible en lui faisant comprendre comment votre produit les aidera d’une manière ou d’une autre à atteindre leur objectif ou comment il résoudra leurs problèmes. À quoi sert votre produit ou service ? Si vous vendez une formation, que vont-ils apprendre avec vos cours ? Quels sont les avantages à acheter votre produit au lieu d’essayer de tout comprendre par soi-même ? Vous pouvez même stimuler l’imagination de votre lecteur et à l’encourager à rêver.

Commencez cette section par un paragraphe où vous revenez sur les points faibles de l’acheteur : les frustrations, les inquiétudes qu’il a face à un problème particulier. Cela peut être le manque de compétences, de connaissances, d’argent, de temps, etc. Ensuite, expliquez pourquoi votre produit est la solution à leur problème.

N’oubliez pas de parler de vous : quel genre de résultats ce produit a-t-il donné dans votre propre vie ? Quels avantages en tirez-vous aujourd’hui ? Si vous êtes infopreneur, il est utile d’ajouter un paragraphe expliquant qui vous êtes, comment vous en êtes arrivé là et pourquoi vous êtes apte à enseigner à vos prospects.

Description de votre produit

Dites à quoi les acheteurs peuvent s’attendre exactement en se procurant votre produit. Donnez tous les détails et expliquez à vos lecteurs pourquoi ces derniers sont importants pour eux. S’il s’agit d’une formation en ligne, faites savoir quels modules sont inclus et les cours qu’ils contiennent. N’oubliez pas d’ajouter tous les bonus faisant partie du package. S’il s’agit d’un ebook, partagez la table des matières. De cette manière, les prospects auront davantage confiance et seront beaucoup plus susceptibles d’acheter votre produit. Certaines plateformes comme Teachable, vous permettent d’insérer la liste de vos cours sur votre page de vente, en incluant le nom de chacune de vos leçons.

Témoignages

Comme moi, il vous arrive peut-être de regarder les notes des restaurants avant de décider où manger. De nos jours, avoir une preuve sociale est très important. Pour quelqu’un achète votre produit en toute tranquillité d’esprit, il doit voir que d’autres l’ont déjà apprécié. Afin de convaincre vos lecteurs, vous avez donc besoin d’une preuve sociale comme les témoignages de vos clients. Ces derniers ajouteront de la crédibilité à ce que vous avez affirmé précédemment et donneront à vos acheteurs potentiels la preuve que votre produit tiendra ses promesses. Essayez d’inclure une bonne variété de témoignages sur différents détails, aspects et résultats du produit que de vrais utilisateurs ont expérimentés.

Vos témoignages peuvent provenir d’e-mails, commentaires Instagram, articles de blog, tweets, etc. Vous pouvez ajouter tous les commentaires que vous recevez du moment que les clients parlent positivement de votre produit. Si possible, ajoutez une photo de la personne en question, pour donner une touche plus personnelle.

Comment faire si vous n’avez pas encore lancé votre cours ou votre produit ? Dans ce cas, la meilleure façon de recueillir des témoignages est de demander à des bêta-testeurs ou à d’autres blogueurs d’essayer votre produit en échange d’un témoignage s’ils le trouvent utile. Leurs commentaires pourraient également améliorer vos cours si vous êtes infopreneur.

Vous vendez des services ? Si vous en avez déjà vendu sur un sujet similaire, vous pouvez contacter d’anciens clients qui peuvent attester de votre expertise sur le sujet.

Vous pouvez ajouter d’autres formes de preuves sociales comme des scores de satisfaction client, ou des recommandations d’experts.

Garantie de remboursement

Vous ne voulez pas qu’un client dépense de l’argent et soit mécontent de son achat ? Donc, indiquez sur votre page de vente que vous offrez une garantie de remboursement sans condition s’il n’est pas satisfait. Mettez une limite de temps sur la garantie, par exemple 30 jours.

Bien sûr cette offre peut être un peu angoissante, en particulier pour les produits numériques. Mais vous verrez que les personnes qui achètent sournoisement votre produit juste pour l’utiliser et ensuite obtenir un remboursement seront extrêmement rares. Construisez vos relations clients sur la confiance dès le départ afin d’obtenir des clients fidèles.

Voir aussi Devenir infopreneur

Questions fréquentes

Après toutes ces étapes, le lecteur hésite peut-être encore à appuyer sur le bouton acheter. Selon vous, quel genre de questions les prospects peuvent-ils avoir à propos de votre produit ? Répondez à leurs interrogations et objections afin qu’ils aient une envie irrésistible de se le procurer.

Dites également à vos lecteurs comment vous contacter s’ils ont des problèmes pour terminer la commande ou s’ils ont d’autres questions.

Appel à l’action (CTA)

Lorsque les lecteurs sont presque prêts à acheter, poussez-les à agir. Un coup de pouce peut les aider à se décider. Vous pouvez donner une sensation d’urgence en leur offrant une réduction limitée dans le temps ou en les prévenant que le nombre de places sur votre cours est limité (mais ne mentez pas à ce sujet !). D’autres seront rapidement convaincus, mais ils doivent savoir quoi faire ensuite !

Placez un bouton d’appel à l’action (à la première personne) à mi-parcours pour ceux qui souhaitent acheter sans lire la totalité de votre page de vente. Et bien sûr, placez-en au moins un autre à la fin. Assurez-vous qu’ils se démarquent du reste de la page de vente et qu’ils ne sont pas trop petits. Disposer plusieurs boutons sur votre page permet à votre lecteur d’agir quand et où il est prêt à acheter.

Pour conclure sur comment faire une page de vente

Si vous incluez des éléments essentiels tels qu’un titre convaincant pour accrocher vos lecteurs, des témoignages, un texte qui met en évidence les points faibles de vos acheteurs et présente votre produit comme une solution, vous aurez une page de vente qui convertit vos visiteurs en acheteurs. Utilisez des mots et des visuels impactants pour vous assurer que votre visiteur reste captivé et continue à lire.

Pour vous y aider, je vous conseille :

  • Screeber : le logiciel de copywriting français pour rédiger rapidement et facilement ses pages de vente
  • CopywriKing : une formation qui vous permet de corriger les erreurs que vous faites sur vos pages de vente. (Elle contient d’ailleurs un modèle de page de vente à remplir)

Pour finir, ne négligez pas l’étape de définition de votre public cible. Donnez à votre acheteur idéal une tranche d’âge, un sexe, une profession et une situation géographique. Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon article Comment créer un buyer persona.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.