Aujourd’hui, presque tout le monde lance des podcasts pour atteindre des centaines, des milliers, voire des millions d’auditeurs. Mais qu’est-ce qu’un podcast ? Revenons sur sa définition et sur son historique.

Définition d’un podcast

Tout d’abord, définissons ce qu’est un podcast. Au sens le plus technique, il s’agit d’un fichier audio qui est téléchargé sur un appareil via un flux RSS. À bien des égards, un podcast est comme la radio à la demande. C’est un fichier audio numérique composé d’épisodes individuels ou d’une série de programmes que vous pouvez écouter quand vous le souhaitez en souscrivant un abonnement.

Les créateurs utilisent des plateformes d’hébergement de podcasts pour héberger leurs émissions en ligne. Tout le monde peut créer ces podcasts et devenir ce qu’on appelle un podcasteur. Et de nombreux créateurs optent de plus en plus pour créer du contenu audio en raison de sa popularité croissante. Si vous voulez vous aussi créer un podcast, je vous propose de consulter mon article comment créer un podcast.

Il s’agit d’un contenu complètement original de longueur, de fréquence, de format et / ou de sujet variables. Il n’y a pas de longueur, de format ou de style prédéterminé pour un podcast. Presque tous les podcasteurs font également un effort supplémentaire et donnent à leurs podcasts toute une ambiance en utilisant de la musique libre de droits. Un podcast peut être réalisé par des individus, par de grandes et petites organisations et même des comédiens.

Les podcasts sont non seulement efficaces, mais constituent un moyen simple et personnel de diffuser et de générer du contenu. Ils sont également utiles pour établir des relations continues avec votre public. Et comme les podcasts sont un grand succès ces jours-ci, ils peuvent vous aider à atteindre un large public, à vous bâtir une réputation et à devenir une autorité dans votre domaine.

Les différents types de podcasts

Les podcasts sont un terrain de jeu créatif. Différents podcasteurs optent pour différents types de podcasts. Voici quelques-uns des plus courants

  • Interview : Dans ce type, l’animateur interroge un invité qui possède l’expertise du sujet de cet épisode. Il peut également inviter plusieurs personnes pour parler d’un même sujet.
  • Podcast en solo : Il s’agit d’un type de podcast assez courant. Le créateur de ce podcast possède un certain niveau d’expertise avancée dans son créneau et souhaite le partager avec son public. Le contenu d’un podcast solo peut inclure des sessions de questions-réponses, des opinions ou tout autre contenu présenté par un seul commentateur. Le créateur peut également raconter des histoires et les rendre informatives ou divertissantes, ou un mélange des deux.
  • Narration sous forme de storytelling (non-fictionnelle) : Dans ce format, des histoires vraies sont racontées ou un récit engageant autour d’un sujet est présenté dans un format de narration.
  • Théâtre : C’est un format de narration fictif similaire à la télévision.
  • Podcast réutilisé : les créateurs réutilisent souvent leur contenu pour créer un podcast. Cela peut prendre la forme d’un séminaire, d’un atelier, etc.








Histoire du podcast

Le premier iPod a fait ses débuts en 2001. Quelques années plus tard, en 2004, Adam Curry, ancien VJ sur MTV et le développeur de logiciels Dave Winer ont conçu un plan qui leur permettrait de télécharger des émissions de radio en ligne depuis Internet directement sur l’appareil révolutionnaire d’Apple. Winer avait créé un logiciel d’agrégation RSS (Really Simple Syndication) et Curry a codé un programme intitulé iPodder, qui pouvait extraire des fichiers audio d’un flux RSS afin qu’ils puissent être transférés vers un iPod. Pour une fois, les fichiers de diffusion radio pouvaient être stockés sur un lecteur portable et écoutés lors de vos déplacements. C’est ainsi qu’est né le terme podcast, dérivé d’un mélange des deux mots: “iPod” et “Broadcast” (Diffusion).

En février de la même année, le journaliste Ben Hammersley a publié un article désormais emblématique sur le torrent naissant de la radio en ligne que Curry et Winer avaient en partie contribué à donner vie. Citant la montée en puissance de l’iPod, l’accessibilité accrue des logiciels de production audio à domicile et l’appétit avéré pour les blogs qui dominaient déjà le Web, Hammersley a observé que « tous les ingrédients sont réunis pour un nouveau boom de la radio amateur ». Il a alors proposé une poignée de titres pour cette nouvelle vague de diffusion en ligne: « Audioblogging? Podcasting? GuerillaMedia? » Le terme podcasting est finalement resté.

En octobre 2004, le premier fournisseur de services de podcast, Libsyn.com (Liberated Syndication) a vu le jour.

Avec la mise à jour iTunes 4.9 en 2005, Apple a offert un support natif pour les podcasts sur sa plate-forme de streaming audio. Le format s’est alors ouvert au-delà des niches qui le connaissaient déjà. Cette même année, George W. Bush est devenu le premier président à prononcer son discours hebdomadaire via un podcast.

Lors d’un discours d’ouverture en 2006, Steve Jobs a démontré la réalisation de podcasts via le logiciel GarageBand.

En décembre 2006, le tout premier podcast a été envoyé depuis le palais de Buckingham, lorsque le discours du jour de Noël de la reine Elizabeth a été mis à disposition pour téléchargement sous forme de podcast.

Pendant plus d’une décennie, les podcasts ont été considérés comme des émissions de radio que vous enregistriez et distribuiez pour être écoutées sur des iPod (ou d’autres lecteurs MP3). Aujourd’hui, il y a plus de 30 millions d’épisodes de podcast dans le monde entier.

Pendant de nombreuses années, les podcasts ont largement été associés à Apple, en particulier parce qu’iTunes et l’application Podcasts (sortie en 2012) étaient les principales destinations où la plupart des auditeurs pouvaient trouver, télécharger et s’abonner à des podcasts.

Malgré tout, Spotify s’est battu au coude à coude avec Apple Music pour le partage audio. Après avoir évolué jusqu’à devenir la plate-forme incontournable pour la musique, le service de streaming suédois a commencé à essayé de se consolider en tant que plate-forme de premier plan pour les podcasts.

Sources

International podcast day

The complete history of podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *