Vous souhaitez devenir graphiste freelance ? Si vous avez toujours eu une passion pour l’art, l’illustration et d’autres formes de conception graphique, vous avez vraiment une compétence grâce à laquelle vous pouvez gagner votre vie. Tant que vous êtes passionné par le design, que vous aimez communiquer avec les gens et que vous êtes prêt à consacrer du temps et des efforts à votre objectif, vous constaterez que le design graphique est certainement un cheminement de carrière qui vaut la peine d’être poursuivi. En effet, de nombreuses entreprises et de nombreux entrepreneurs ont besoin d’un esprit créatif talentueux doté des compétences artistiques qui leur font défaut. Et la bonne nouvelle et qu’il n’est pas nécessaire de retourner à l’école pour réussir dans ce métier ! Vous pouvez tout à fait devenir graphiste sans diplôme ! Découvrez dans cet article comment devenir graphiste freelance, ce que ça implique et comment vous former.

Devenir graphiste indépendant

Comme beaucoup de carrières, quand il s’agit d’être un graphiste auto-entrepreneur, il n’y a pas simplement un chemin unique et rapide vers l’emploi de vos rêves. De manière générale, vous devrez apprendre les ficelles du métier. Cependant, que vous choisissiez d’apprendre vous-même ou de poursuivre des études ou encore une formation en ligne (nous en parlerons en fin d’article), cela dépend de vous. Chacune de ces voies a ses avantages.

La première chose à réaliser est que la conception graphique ne consiste pas seulement à créer de jolies images, bien qu’il faut être capable de le faire bien entendu. Un bon graphiste s’appuiera sur ses différentes compétences en dessin, en logiciels et en communication. Mais la tâche de la conception graphique implique bien plus que la simple création de design sur un ordinateur. Il est important de satisfaire le client et d’exécuter son brief. Il est aussi essentiel d’être en mesure de communiquer avec lui sur ses objectifs et ses exigences de l’aider à comprendre à quoi pourrait ressembler le produit fini.

En résumé, les graphistes sont des communicateurs visuels qui doivent trouver des solutions efficaces pour communiquer à un public à travers des représentations visuelles. Ce sont des communicateurs et leurs compétences dépassent l’aspect graphique du métier.

Qui peut être graphiste ?

Comment savoir si vous avez ce qu’il faut pour devenir graphiste ? Êtes-vous une personne créative ou ressentez-vous le besoin de créer ? Avez-vous besoin de communiquer quelque chose ? Êtes-vous passionné par l’art et le design ou aimez-vous les œuvres d’art ou les créations d’autres personnes ? Savez-vous ce que vous aimez en termes de design ? Vos réponses à ces questions vous aideront à savoir si vous avez des aptitudes pour poursuivre une carrière de graphiste. Mais sachez que le succès sera toujours déterminé par votre niveau d’engagement.

De quelles compétences avez-vous besoin pour devenir graphiste ? Nous en avons déjà parlé, une carrière de graphiste implique bien plus que de simplement s’asseoir devant un écran pour créer des designs ou retoucher des photos. En fait, le graphisme est une carrière très dynamique. En effet, vous devez vous engager dans différents processus avant même de commencer à concevoir. En tant que communicateurs visuels, les graphistes doivent être bons dans la planification, l’élaboration de stratégies, la recherche et l’évaluation de l’information.

Qui a besoin de services de conception graphique ?

Rassurez-vous, il existe vraiment une demande importante pour la conception graphique. Voici quelques-uns de ceux qui sont à la recherche de vos compétences :

  • Propriétaires de petites entreprises : de nombreuses entreprises se lancent chaque année. Pensez-vous que chaque restaurateur, e-commerce et détaillant possède les compétences artistiques dont il a besoin pour faire une bonne première impression ? Probablement pas. Ils auront besoin d’un professionnel qui sait ce qu’il fait pour les logos, les cartes de visite, les brochures, les brochures et plus encore.
  • Créateurs de sites web : non seulement les start-ups ont besoin de vos compétences, mais c’est également le cas des créateurs de sites Web. Beaucoup d’entre eux auront besoin de quelqu’un pour concevoir des images, des bannières et d’autres graphiques.
  • Spécialistes du marketing : les graphistes sont sollicités pour à peu près toutes les formes de marketing visuel auxquelles vous pouvez penser. Les affiches et autre matériel de marketing pour les marques nécessitent un œil artistique.
  • Musiciens : j’en parle car je suis moi-même musicienne. Les musiciens ont besoin de logos, de créer des pochettes d’albums, d’une identité visuelle, etc. Et tous les artistes n’ont pas de talent pour le graphisme.

Apprendre les fondamentaux

Même si vous n’avez pas besoin d’un diplôme pour devenir graphiste, vous devez avoir une solide compréhension des principes fondamentaux. Cela signifie se familiariser avec les principes de la conception graphique, apprendre à utiliser efficacement des éléments tels que la couleur, le contraste, l’équilibre et la proportion dans votre travail. En plus de vous familiariser avec les bases, il est également recommandé de commencer à développer votre œil pour le design. Prenez le temps de rester à jour sur les dernières tendances en matière de design, ainsi que d’explorer les différents styles de design qui vous motivent. Collectez également de nombreuses idées et inspirations visuelles pour vos propres projets.

Construire une base de clients

L’un des aspects les plus difficiles de la carrière d’un graphiste indépendant est d’obtenir des clients réguliers et de décrocher de nouveaux emplois. Travailler en tant que freelance signifie souvent rechercher régulièrement de nouvelles missions au lieu de travailler chaque jour chez le même employeur. Obtenir de nouveaux clients peut sembler un défi, car cela nécessite que le graphiste soit capable de vendre ses compétences à l’entreprise. Tous les artistes ne sont pas des vendeurs naturels, mais il est important de savoir vendre ses talents. Bien que le processus puisse sembler difficile au début, il deviendra plus facile avec le temps, d’autant plus que le graphiste acquiert de l’expérience avec divers clients.

Un avantage de la constitution d’une base d’une clientèle solide est que les clients peuvent être disposés à donner des recommandations à d’autres entreprises, ce qui peut améliorer les chances d’un graphiste d’obtenir plus de travail. Il est possible d’obtenir des missions grâce au bouche-à-oreille. C’est pourquoi les recommandations peuvent s’avérer très avantageuses pour un graphiste qui recherche d’autres projets. Internet est également un excellent outil pour le graphiste indépendant qui peut y trouver de nombreuses missions freelance.

Développer son portfolio

Pour réussir, tout graphiste indépendant doit avoir un portfolio solide qui comprend des exemples de travaux utilisés dans de précédentes missions, ainsi que des exemples créés en privé ou pendant leur formation. Il peut être utile de créer des portfolios uniques pour chaque client où le travail est présenté en fonction de ce que ces clients recherchent chez un graphiste. Un portfolio ne doit pas seulement présenter le travail du graphiste d’une manière unique, mais il doit également être conçu de manière à répondre à de brèves périodes d’attention. Vous ne serez pas le seul graphiste freelance, mettez donc toutes les chances de votre côté.

Grâce à ce portfolio, les graphistes indépendants sont en mesure de trouver des clients partout dans le monde à la recherche de professionnels qualifiés, créatifs et compétents pour entreprendre des projets. Il peut même vous aider à devenir Digital Nomade si vous avez envie de voyager.

Devenir graphiste autoentrepreneur et être son propre patron

Une autre facette (et pas la plus simple) pour devenir un graphiste indépendant est d’avoir les compétences nécessaires pour travailler en tant que son propre patron. Même si un graphiste indépendant peut travailler pour une entreprise particulière pendant des semaines ou des mois, la nature même du travail indépendant est que l’employé travaille souvent sans supervision ou sans superviseur direct. Travailler avec succès en tant que freelance signifie souvent se fixer des objectifs personnels et s’y tenir. Certaines des qualités essentielles dont un graphiste indépendant a besoin sont la compétence de gestion du temps, la capacité de prise de décision, capacités de budgétisation et connaissances financières.

L’un des plus gros problèmes rencontrés par certains freelance dans la création de leur propre entreprise indépendante est de livrer un projet à temps malgré le fait que personne n’offre des encouragements ou des avertissements quotidiens concernant les délais. Les nouveaux graphistes autoentrepreneurs peuvent prendre un certain temps pour s’adapter et comprendre les exigences en matière de planification et d’établissement d’objectifs.

Formation graphiste : devenir graphiste freelance

Ne vous lancez pas sans réfléchir. Vous avez besoin de vous former ? Commencez pas télécharger les 3 vidéos de la formation gratuite sur “les bases pour devenir freelance”. Et si vous êtes certains de vouloir vous consacrer à ce domaine professionnel, je vous conseille la formation complète en 6 semaines Devenir graphiste freelance. Cette formation est donnée par Gaëlle, graphiste freelance depuis 15 ans. Elle vit aujourd’hui de son activité professionnelle tout en étant mère au foyer.

Pour cette formation en ligne, tout est disponible dès que vous vous inscrivez. Comptez un module par semaine. Voici le programme :

  • Dans le premier module, vous apprendrez à acquérir l’état d’esprit d’un entrepreneur, ce qui est capital pour devenir freelance. Vous apprendrez également à faire votre business plan.
  • Dans le deuxième, vous découvrirez les bases du graphisme (outils, typographie, couleur, etc.).
  • Puis la troisième semaine sera consacrée à la technique : Photoshop, Illustrator, InDesign.
  • Le module 4 est très concret. Gaëlle vous explique comment créer un logo, une charte graphique, un flyer, un site internet.
  • La cinquième semaine, vous verrez comment être professionnel, comment avoir des clients, faire une offre, présenter un projet, présenter ses factures et tenir sa comptabilité.
  • Dans le sixième et dernier module, vous apprendrez à vous organiser pour travailler, à créer votre site internet, votre portfolio et bien sûr à choisir un statut juridique.

Enfin, des Bonus sont inclus :

  • les adresses testées et approuvées par Gaëlle ;
  • les polices de caractère qu’utilise Gaëlle à télécharger ;
  • un support mail 24/7 pour toutes vos questions ;
  • un groupe privé d’entraide pour ne pas être seul ;
  • la formation Logo PRO d’une valeur de 157 €. Cette dernière vous apprendra comment créer des logos professionnels qui se vendent à travers plus de 3 heures de vidéos.

Vous aurez un accès illimité à la formation et bénéficierez dans le temps de toutes les mises à jour. Pour suivre cette formation, il vous faudra un abonnement aux logiciels professionnels de création graphique, à savoir la suite Adobe Creative Cloud pour Photoshop, Illustrator et InDesign. Si vous ne voulez pas dépenser d’argent pour ces outils tout de suite, sachez qu’une période d’essai est possible.

Un certificat de fin de formation vous sera délivré une fois le travail d’élève de la formation terminé.

Pour finir, la grande question que vous vous posez sûrement est : quel est le tarif ? Il est 497 € si vous payez en une fois, de 167 € en trois fois ou encore de 99 € pour un paiement en cinq fois.

Rejoindre la formation Devenir Graphiste freelance

Découvrir gratuitement les bases pour devenir freelance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *